L’adolescence, appelée aussi mutation de l’enfant


Mais quel est cet étrange mal qui prend possession de ma fille à peine la rentrée en 6ième entamée?
Non ce n’est pas un mal mais « juste » l’adolescence, cette sombre période qui fait muter nos enfants.

Hier encore je lui mettais des bavoirs pour pas qu’elle se salisse et aujourd’hui elle part à l’école avec un tee shirt froissé…. « M’en fout c’est celui là que je voulais mettre »
(En même temps si elle retournait pas sa pile de fringues à chaque fois qu’elle veut prendre une culotte….)

mistoulette

Ca c’est pour la partie de l’iceberg boutonneux que tu peux voir. Puis y’a celui que tu imagines.

Parce que bon, le propre (pas si propre) de l’ado c’est quand même sa capacité à être tenté par tout un tas de bêtises.
2 cas de figure, soit tu fais confiance, tu parles avec ton ado…soit tu vires parano 🙂

Fouiller dans ses affaires? renifler ses frings à la recherche d’une vapeur de cigarette? lire son journal intime (enfin son blog quoi soyons modernes)? Non moi c’est pas mon truc…

Alors la confiance, tu discutes. Mais c’est pas pour autant que tu es rassurée! Au + tu en sais, au + tu flippes!
Y’a quelques jours je discute avec mistoulette. Elle me parle de cette jolie jeune fille qui trainait dans le quartier avant. Ah oui, avant quoi déjà?
Bah maman, tu sais pas? elle a changé de collège.
Ah bon?
Oui bah avec la réputation qu’elle avait…. hummmmm…. elle embrassait les garçons à la file indienne dans le collège et les invitait dans son lit quoi…

Heuuuuuu comment ma fille de 11 ans est sensée savoir de quoi elle parle là?!
Du coup tu fais comme si ton cœur de maman n’avait pas fait le grand huit et tu sors un « ah ouai c’est dommage qu’elle ait fait ça » genre décontractée-suis une maman cool, juste histoire de ne pas crier « NE FAIS JAMAIS CA MA FILLE! »

 

Ouai l’adolescence c’est les montagnes russes question émotion pour les parents aussi. Mais tant que tu as la confiance de ton ado, qu’il te parle, ça devrait le faire non?

Le problème c’est quand ton ado te cause façon onomatopées… Genre ouai ouai, tsss ou autre pffff…
Le tout en te regardant de haut l’air dédaigneux et trainant des pieds avec les pompes qui t’ont couté un rein!
Du jour au lendemain t’es devenue ringarde, toi oui toi, qui l’a (sup)porté pendant 9 mois, qui a récolté les jets de vomito et de fluides en tout genre, toi qui a passé tes nuits debout à le bercer… toi tu es devenue persona non grata dans le champs visuel de ta progéniture.

Dans ce cas là on fait quoi? on attend que ça passe?

Et dire que j’ai 2 garçons qui suivent…..
Une dose de prozac pour maman! une!

 

Tu en penses quoi? Donne ton avis!