Infinie tristesse de faire Noël sans mes enfants


Mistoulette et Billyboy ne seront pas avec nous à Noël, c’est sûr. C’est sans appel.noel

Cette année comme une année sur 2, mes grands bébés sont chez leur papa pour Noël. Et comme toutes les années impaires, même si seulement 3km nous séparent, il n’est pas envisageable de partager 24 et 25 décembre.
J’avais eu, passé un temps, un espoir de voir ma demande être acceptée pour ce Noël mais non ça sera trop tard, à mon grand désespoir. Je ne sais même pas si elle sera acceptée un jour d’ailleurs…

 

Alors oui ce n’est pas la première année que je ne les ai pas, c’est la deuxième, ceci dit je crois que le sentiment serait le même au bout de 10 ans.
C’était pareil en 2013. J’ai mis mon cœur dans une boîte que j’ai ré-ouverte quelques jours plus tard. Je me suis menti, en me disant que ce n’était rien, que ce n’était pas Noël, zappant les réseaux sociaux avec leur fil d’actualité rempli de photos de sapins, de cadeaux et d’enfants joyeux… Je me suis réfugiée dans ma grande famille bien bruyante et me suis laissée prendre dans le tourbillon des conversations clichées, dans cette cacophonie joyeuse qui caractérise si bien ma famille et qui m’empêchait d’entendre crier mon cœur.

Mais cette année j’ai mon petit lapin, et bien qu’il soit bébé, il fête son 1er Noël. Je ne peux pas ne pas être dans l’ambiance.
Je n’ai pas le droit de me mettre en pause sentimentale, même si je le voulais… En ai-je envie? Je ne veux pas réfléchir à ce que je ressens. Faire le choix d’être heureuse à Noël avec un seul de mes enfants et souffrir de l’absence des autres ou verrouiller mon cœur et passer à côté du premier Noël de mon petit lapin. Dans tous les cas ça sera un Noël incomplet.

Pourquoi ai-je l’impression d’être la seule famille à ne pas « partager » les dates de Noël entre les parents séparés? Pourquoi je n’arrête pas d’entendre autour de moi des parents qui disent : ah bah nous on s’arrange…
Pourquoi j’ai pas le droit à l’arrangement moi? Toutes ces questions auxquelles on me prive même d’avoir la réponse.

 

D’un autre côté je me sens aussi coupable de me plaindre alors que des parents ont perdu leur enfant cette année et vont vivre des moments atroces pendant ces fêtes, mes enfants à moi je les verrai juste après au moins… Alors oui je vais tacher d’être reconnaissante pour ça, voir le verre à moitié plein comme on dit!

Mais bordel, qu’est ce qu’ils vont me manquer!

noel

 

 

9 thoughts on “Infinie tristesse de faire Noël sans mes enfants

  1. du courage ma poulette, c est pareil ici une année sur deux je n ai pas mes enfants a noel et ca me rend dingue et comme toi aucune solution envisageable avec un ex fermé verrouillé
    des sentiments, courage et bisous

  2. Bonjour ce n est mas mon cas mais je suis moi même une enfant de divorcés (divorce tres très difficile) et je ne comprends pas que ton ex ne comprenne pas que vos enfants ont surement besoin de leurs DEUX parents à noël l!!lui même n est pas triste les années où il ne les a pas?si encore vous étiez trop éloignés pour que cela soit possible…j espere que cela s arrangera..comme tu le dis ce sacré verre à moitié plein..plein de courage et profite à fond du premier Noël du petit bout(ici aussi premier Noël!!!)

    1. Merci beaucoup laetitia! Je ne peux pas parler pour lui mais il y a certainement beaucoup de tristesse en général.
      En tout cas joyeux premier Noël à ton petit bout 😉

  3. Un jour tu m as dis que j étais une belle personne, ce compliment m a émue aux larmes.
    J aimerai pouvoir te consoler mais pour vivre des noëls sans Elsa depuis maintenant 8 ans. Je sais que rien ne remplace nos enfants ce jour là, comme toi je profite de la partie bonheur, avec une pensée pour ce qui aurait du être « parfait» mille bises..

    1. Elsa sera toujours dans nos coeurs. Et chaque arc en ciel est pour elle tu le sais. Bisous marie, tu es non seulement une belle personne mais tu es aussi très forte, n’en doute pas.

Tu en penses quoi? Donne ton avis!